octobre 2021

lun mar mer jeu ven sam dim
27
28
29
30
1
2
3
 
 
 
 
 
 
 
4
5
6
7
8
9
10
Conférence DYLIS - Troncy

Conférence DYLIS - Troncy

Politique linguistique et coopération universitaire. L’université Galatasaray et le statut du français langue des enseignements – Approche sociohistorique

Christel Troncy

Maîtresse de conférences, UR Dylis, Université de Rouen Normandie

⚠ CONFERENCE REPORTEE A UNE DATE ULTERIEURE ⚠ ]

La conférence présente une recherche de nature socio-historique et socio-institutionnelle en politiques linguistiques et coopération universitaire. Elle porte sur l’université Galatasaray, université francophone en Turquie et université emblématique de la coopération universitaire française à l’étranger. Après avoir rappelé quelques orientations qui guident l’analyse des politiques linguistiques et présenté la construction et l’analyse d’un vaste corpus de données discursives hétérogènes – sur une durée de trente années –, elle se centre sur quelques dynamiques à l’oeuvre qui ont présidé à la fondation de l’université en 1992 et à l’instauration du statut du français langue d’enseignement (sociogenèse) et sur les conditions de son maintien depuis près de trente ans. Soumise à des intérêts variés construits dans des cadres d’action évolutifs et parfois concurrents, la politique linguistique à l’université Galatasaray est l’objet d’un consensus ambigu entre acteurs parties prenantes dans les orientations de la politique universitaire ou dans sa mise en oeuvre. Au-delà du cas de Galatasaray, l’étude conduit à interroger la coopération universitaire française à l’étranger, la place qu’y tient la langue française et leurs reconfigurations.

Troncy Christel, 2009. « Des enseignements en français dans une université publique turque francophone : enjeux institutionnels / questions didactiques », Glottopol, 13.
Troncy Christel, 2011. « Les politiques linguistiques entre cloisonnements et renouveaux épistémologiques », Annals of the University of Bucharest / Political science series, 13, p. 35-53. https://www. ssoar. info/ssoar/handle/document/37734
Troncy Christel, à paraître. «  Le français à l'université Galatasaray entre enjeux universitaires et enjeux diplomatiques: un consensus ambigu et un champ de tension », Etudes de linguistique appliquée, numéro coordonné par Da Luz Mota C., Gaudin F.

 

Date: 
Lundi, 4 octobre 2021 -
14:00 à 16:00
Lieu: 

Lien vers le live : conférence reportée à une date ultérieure

14:00 à 16:00
 
 
 
 
 
 
 
11
12
13
14
15
16
17
 
 
 
 
 
 
 
18
19
20
21
22
23
24
Conférence DYLIS - Rousse-Malpat

Conférence DYLIS - Rousse-Malpat

Du chaos au succès : perspectives d’une pédagogie de l’apprentissage des L2 inspirée par la théories des systèmes dynamiques et de l’usage

Audrey Rousse-Malpat

Assistant Professor, Université de Groningue (Pays-Bas)

La didactique des langues secondes a longuement été dominée par des perspectives structuralistes du langage qui ont entrainé une focalisation intense sur les règles grammaticales et la justesse de la langue dans les salles de classe (Lightbown et Spada, 2013 ; Rousse-Malpat et al., 2021). Malgré l’apparition des méthodes communicatives se basant sur le sens et sur la forme (Long, 1998), beaucoup de professeurs aux Pays-Bas croient toujours que la langue est un assemblage de structures grammaticales et de vocabulaire qu’il convient de traiter explicitement en classe pour favoriser l’apprentissage (Haijma, 2013).

Les récents développements dans le domaine de la psychologie cognitive et de la linguistique appliquée proposent une métaphore différente sur le langage et son développement, les voyant comme des systèmes complexes et dynamiques basés sur les mécanismes de l’usage. La théorie des systèmes dynamiques basée sur l’usage (Dynamic Usage based) comme introduite par Langacker (2000) et Verspoor (2017), part du principe que l'apprentissage d'une L2 s’apparente à un processus adaptatif complexe qui tient compte simultanément de plusieurs sous-systèmes entrelacés, par exemple la L2 elle-même, les mécanismes cognitifs et affectifs des apprenants et l'environnement dans lequel la langue est apprise.

Plusieurs chercheurs ont récemment appliqué ces principes à la didactique des langues avec succès. Dans mon intervention, j’introduirai plus en détail la perspective dynamique pour la didactique des langues, je vous montrerai des exemples concrets inspirés par ces vues (FLIL, AIM/AIMe/ la méthode de Groningue), ainsi que les résultats de recherches concernant leur effectivité sur l’apprentissage. Nous aurons un regard critique sur la généralisation de ces résultats pour le FLE lors d’une petite discussion et je vous montrerai les pistes de travail envisagées par notre laboratoire pour le futur.

  • Haijma, A. (2013). Duiken in een taalbad; onderzoek naar het gebruik van doeltaal als voertaal. Levende Talen Tijdschrift, 14(3), 27-40.
  • Langacker, R. W. (2000). A dynamic usage-based model. In M. Barlow, & S. Kemmer (Eds.), Usage-based models of language (pp. 1-63). Stanford: CSLI.
  • Lightbown, P. M., & Spada, V. (2013). How languages are learned. Oxford University Press.
  • Long, M. H., (1998). Focus on form in task-based language teaching. University of Hawai'I Working Papers in ESL, 16(2).
  • Verspoor, M. (2017). Complex dynamic systems theory and L2 pedagogy. In L. Ortega, & Z. Han (Eds.), Complexity theory and language development: In celebration of Diane Larsen- Freeman (pp. 143-162). Amsterdam: John Benjamins Publishing Company.
  • Rousse-Malpat, A., Koote, L., Steinkrauss, R., & Verspoor, M. (2021). Parlez-vous francais? Effects of structure-based versus dynamic-usage-based approaches on oral proficiency. Language Teaching Research, 13621688211040298.

Date: 
Lundi, 18 octobre 2021 -
14:30 à 16:00
Lieu: 

Conférence diffusée en live sur la webtv

Lien vers le live : https://webtv.univ-rouen.fr/lives/conference-dylis-du-18-octobre-2021/

14:30 à 16:00
 
 
 
 
 
 
 
25
26
27
28
29
30
31