Lundi, 26 novembre 2018

Jour entier
 
 
Avant 01
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Conférence DYLIS - Jean-Marie Klinkenberg

Conférence DYLIS - Jean-Marie Klinkenberg

La langue dans la Cité. Une politique linguistique pour quoi faire?

Jean-Marie Klinkenberg
Professeur émérite de l'Université de Liège. (Wallonie, Belgique)
 
Il n’est pas nécessaire de s’appeler Trump ou Bouygues pour s’aviser que maitriser le langage, c’est dominer le jeu social ; et la personne qui était naguère la plus riche au monde est un homme qui vend de la langue. C’est dire que la langue est un objet éminemment politique.
 
Dans cette conférence, on réfléchira à quelques enjeux sociaux dans lesquelles la langue est impliquée (distinction, exclusion, sélection), sans les couper des grands enjeux éducationnels et économiques. Sur ces bases, on dégagera les grands principes qui doivent sous-tendre les politiques linguistiques des États démocratiques ; et cela sans se dissimuler les hypothèques pesant sur ces politiques.
 
Car hypothèques il y a. Certaines d’entre elles ont un caractère très général, mais d’autres pèsent d’un poids tout particulier en francophonie, ensemble auquel s’attachera également l’exposé. 
 
Parmi les hypothèques générales, pointons le caractère fatalement transversal des politiques linguistiques, qui implique qu’en général, personne ne s’en occupe parmi ceux qui devraient précisément s’en soucier. Du côté de la francophonie, les structures des institutions francophones — aucune d’entre elle ne menant de politique linguistique à un niveau international, comme aussi l’imagerie traditionnellement attachée à la langue française, entravent dangereusement l’action de celles et ceux qui entendent s’impliquer dans des politiques linguistiques libératrices.
 
 

 

Date: 
Lundi, 26 novembre 2018 -
14:00 à 16:00
Lieu: 

Amphithéâtre de la Maison de l'Université

Mont-Saint-Aignan

14:00 à 16:00